« Mobile-Friendly » et TPE-PME : attention à votre visibilité digitale

Depuis le 21 avril 2015, le moteur de recherche Google a officiellement intégrer un nouvel algorithme favorisant les sites internet qui proposent un affichage optimisé pour les mobiles. Les sites internet répondant à ce nouveau critère nommé « Mobile-Friendly » ou « site responsive » seront probablement avantagés dans les résultats de recherche.

Quelles conséquences pour les TPE et PME ?

Pour les TPE et PME, la présence sur le digital représente souvent des investissements jugés importants
(par exemple 1000 à 10000 euros pour des sites vitrines).

Ainsi, les mises à jour des sites (en terme de sécurité, de SEO, de contenus, ergonomie, graphisme, CMS…)
ne sont souvent pas des priorités budgétaires.

Malgré tout, les TPE et PME doivent prendre en compte cette mise à jour du 21 avril 2015 car les sites internet « anciens », sans mise en page optimisée pour les mobiles, risquent de voir leur visibilité diminuer dans les résultats du moteur de recherche Google.
Une baisse de traffic serait préjudiciable en terme de business (exemples : moins de commandes sur les sites e-commerce, moins d’appels si vous proposez un service…).

Comment vérifier si votre site est « Mobile-Friendly »?

Pour les entrepreneurs, la première étape est de tester l’aspect « mobile-friendly » des sites web. Pour répondre à cette problématique, Google a mis en place un outil permettant de saisir directement l’url de notre site et de constater rapidement si le site répond aux critères d’une vue mobile.

=> URL pour la vérification : http://bit.ly/1CHLtNF

Des solutions possibles si votre site n’est pas « Mobile-Friendly »

Si vous faites appel à un professionnel (agence de communication, freelance) pour corriger ce problème d’accessibilité mobile, vous allez probablement vous orienter sur deux pistes techniques :

1 – Évolution du site internet existant

Dans cette optique, l’objectif est de modifier le code HTML/CSS de vos templates afin de rendre le site « responsive » (c’est à dire qui s’adapte automatiquement sur tous les écrans, dont le mobile). Dans le cadre d’un site ancien, c’est une opération qui peut être relativement lourde si le CMS (Content Management System ou Système de Gestion de Contenu en français) n’est plus mis à jour depuis longtemps.

Le devis de l’évolution du site internet intégrera dans ce cas : le coût d’une mise à jour du CMS et la modification du template HTML/CSS

 

2 – Refonte intégrale du site web

Parfois, il est plus simple de repartir sur une refonte graphique intégrale. C’est le moment pour retravailler sur tous les aspects du site (référencement naturel, ergonomie, design) et/ou de migrer sur un CMS plus récent (migration de Spip à WordPress par exemple). Dans le cadre d’un site avec de nombreuses pages, il y aura probablement une migration de tous les contenus, ce qui est une opération assez lourde et importante si vous ne voulez pas perdre vos acquis en référencement sur les moteurs de recherche (SEO).

Le devis de la refonte du site internet intégrera dans ce cas : le coût de la migration qui sera plus ou moins important selon le nombre de pages de contenus et la mise en place d’un nouveau template pour le CMS.

En conclusion, les TPE et PME doivent envisager les deux scénarios dans leurs appels d’offre et ainsi choisir en fonction de leur budget. Mais l’objectif reste le même : proposer un site internet répondant à la mesure du 21 avril 2015. Cette nouvelle norme de Google a du sens, votre prospect aura plus facilement et plus rapidement accès à votre site internet via son smartphone.

Chez Serious Team 360°, la création de sites responsive design est déjà mis en place.

 

Olivier Charles, associé Serious Team 360°

1199 personnes ont lu cet article… et l’ont partagé ! Vous aussi, partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *