Serious Team 360° a participé au SOAT Agile Day le 25 Avril 2017 au CNIT de La Défense (92) – épisode 2

Conférence sur la culture produit

La journée du 25 avril s’est enchaînée avec une seconde conférence sur la culture produit au sein des entreprises. Il existe deux types de cultures : projet et produit. La conférence a permis d’éclairer le mode produit : celle-ci vise à mettre le consommateur au centre du projet, en cherchant à développer sa satisfaction du produit grâce à des développement Agile. Pour mettre en place une culture produit dans votre entreprise, voici les différentes étapes à suivre:

  • Commencez par élaborer un Lean Canvas : cet outil permet de visualiser votre business model sur une seule page.

2014-03-21_LeanCanvas_V.01

par Laurent Demontiers : http://demontiers.com/2014/03/ma-traduction-francaise-du-lean-canvas/

  • Il faut mettre en place la méthode du design thinking : elle consiste à avoir une approche de l’innovation en utilisant la démarche et les outils de conception d’un designer. 

Entreprises , profitez du digital pour tester et innover afin de dégager de nouvelles sources de revenus

Entreprises , profitez du digital pour tester et innover afin de dégager de nouvelles sources de revenus

 

Retrouvez notre article sur le blog Serious Team 360° :
Entreprises , profitez du digital pour tester et innover afin de dégager de nouvelles sources de revenus

 


  • Vient ensuite le lean startup : c’est une démarche qui a pour but d’adapter le plus possible l’offre aux besoins du marché, en ayant recours à des itérations, autrement dit, en testant votre produit sur le marché, prendre en compte le feedback, ajuster le produit, jusqu’à ce qu’il convienne aux attentes. Cette démarche est ainsi très pratique pour le lancement d’applications mobiles. Si vous appliquez cette méthode, vous devez d’abord créer un pretotype avant votre prototype. Et surtout, faites de l’A/B testing en utilisant qu’un changement à la fois.

Par ailleurs, la culture produit est lié à la fameuse loi de Pareto, ou loi des 80/20. Autrement dit, 20% des fonctionnalités d’un produit font 80% du produit total; c’est par exemple le cas du logiciel Word, puisqu’en utilisant seulement 20% de ses fonctionnalités on obtient 80% de la satisfaction du client.

 Il faut également  penser à la priorisation du MVP et du MMF.

Le MVP (Minimum Viable Product, ou Produit Minimal Viable), c’est une version de votre produit final que vous créez avec le moins de fonctionnalités possible. En clair, elle vous permet de faire valider auprès de vos clients le produit en minimisant les coûts en temps et en argent .

Quant au MMF (Minimum Marketable Feature, ou Caractéristique Minimale Commercialisable), c’est trouver la caractéristique de votre produit qui crée le plus de valeur aux yeux de votre cible. 

Enfin, la mise en place de feature teams, autrement dit d’équipes cross-fonctionnelles, est idéale pour mettre en place une culture produit dans une entreprise.

Le principe est de décomposer le produit que vous voulez commercialiser en macro fonctionnalités, et d’attribuer une équipe sur chacune de ces fonctions. Par exemple, Le service en ligne de musiques en ligne Spotify est d’ailleurs un précurseur de l’utilisation des feature teams et organise l’entreprise autour de ce concept,. Chez Spotify, on les nomme les “squads” : ces petites équipes qui s’occupent de chaque fonctionnalité telle que l’application Android ou la zone des nouveautés dans l’application.

Conférence de Luc Ferry : la 3e révolution industrielle

La dernière conférence a été présentée par l’essayiste français, ex-ministre de la Jeunesse, de l’Education nationale et de la Recherche, Luc Ferry.

SOAT-Agiles-Day-Serious-Team-360-Luc-Ferry

L’homme a en premier lieu expliqué quelles étaient les ingrédients pour qu’on puisse parler d’une révolution industrielle, qui se résument en une nouvelle source d’énergie, un nouveau mode de communication, et une réorganisation complète de l’économie.

Ainsi, pour la troisième révolution industrielle, qui a donné lieu au monde actuel dans lequel nous vivons, la nouvelle source d’énergie est l’intelligence. Celle-ci a permis de créer un nouvel outil de communication, Internet, entraînant une connexion transfrontalière entre les individus qui peuvent désormais communiquer à tout moment peu importe où ils se trouvent. Cette innovation a modifié le fonctionnement de l’économie, et a donné naissance au Big data, réunissant toutes les données des recherches des internautes qui sont tracées, conservées et ineffaçables.

Cette troisième révolution est aussi marquée par une multitudes d’innovations, les principales étant les nanotechnologies, les imprimantes 3D, l’hybridation entre les hommes et les machines, le développement de la robotique et la recherche sur les cellules souches.

En outre, Luc Ferry a mis en avant l’émergence de nouvelles forces chinoises du web, les BATX, qui vient concurrencer les GAFA. Ce dernier est l’acronyme de Google, Amazone, Facebook et Apple, qui désigne les grands acteurs mondiaux d’internet.

Les BATX sont l’équivalent chinois, correspondant à Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi ; Baidu équivaut au moteur de recherche Google, et est classé cinquième moteur de recherche mondial. Alibaba est un site de e-commerce équivalent à Amazone, et Tencent au réseau social Facebook. Quant à Xiaomi, elle est devenue l’Apple asiatique, et est la deuxième start-up la plus valorisée dans le monde.

Enfin, la dernière information importante de cette conférence concerne l’émergence de l’intelligence artificielle (IA), qui passionne nombre de sociétés comme Google ; l’intelligence humaine pourrait en effet permettre de développer des logiciels qui auraient les mêmes capacités que celles d’un cerveau humain. Le sujet suscite néanmoins des débats animés. On peut souligner la remarquable intervention de Laurent Alexandre au Sénat sur le sujet en janvier 2017, dans laquelle il explique l’impact de l’IA sur l’économie.

Voici la vidéo de l’intervention au Sénat : 

 

 Table Ronde sur le thème “enraciner la culture produit dans son entreprise”

Après une pause déjeuner bien méritée, les différentes entreprises se sont réunies vers 14h autour d’une “table ronde” pour débattre autour du thème de la culture produit d’une entreprise. Elle a reçu la participation de Bouygues Immobilier, Voyages Sncf Technologies, Renault ainsi que de Younited Credit.

Atelier : l’approche projet VS l’approche produit

La journée s’est poursuivie avec un atelier visant à mettre en pratique l’approche projet et l’approche produit expliquée lors de la conférence sur la culture produit. Deux groupes se sont affrontés, la team produit, dont Serious Team 360° était membre, contre la team projet, sur une mise en scène très ludique de la construction d’une piste de bille en Lego. Cet atelier a permis de démontrer qu’un mode produit efficace couplé d’une gestion agile via des itérations permet d’obtenir des résultats très satisfaisants.

SOAT-Agiles-Day-Serious-Team-360-jeux-Lego


Retrouvez l’épisode 1 paru le 23 mai, cliquez-ici.


 

Si vous aussi, vous souhaitez échanger sur la gestion de projet en mode produit et le mode Agile, Serious Team 360° est à votre écoute et pourra vous accompagner pour vos projet de communication digitale. En effet, nous proposons des séances de coaching en utilisant les méthodes évoquées dans l’article: design thinking et méthodes liées au produit.

N’hésitez pas à nous contacter ou bien à laissez un commentaire et à partager cet article.

L’équipe Serious Team 360°

396 personnes ont lu cet article… et l’ont partagé ! Vous aussi, partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *