Comment faire une campagne e-mailing ?

L’e-mailing s’est avéré ces dernières années un puissant outil marketing pour les entreprises. Il permet d’améliorer les ventes, la communication de l’entreprise, de la marque, d’informer efficacement sur le produit ainsi que d’établir des relations plus approfondies avec les clients.

D’après une étude réalisé par la Direct Marketing Association (DMA) le retour sur investissement d’une campagne e-mailing est 40 à 50% plus élevé que d’autres campagnes de marketing direct.

Toutefois, avant de se lancer dans le projet, il faut d’abord connaître et surtout respecter quelques règles liées à la création et au succès d’une campagne e-mailing optimale.

 

La base de données

Il ne faut pas négliger cette phase, en effet elle est primordiale pour le bon déroulement de la campagne. En d’autres termes, il faut segmenter, c’est-à-dire, sélectionner le public cible et le répertorier sur une liste de prospects (base de données) sur laquelle il doit figurer des informations importantes, telles que : le nom de l’entreprise, secteur d’activité, nom de la personne à contacter, e-mail, téléphone et site web, car par la suite ces informations seront au coeur de la démarche marketing.

 

Le message

Une fois la cible identifiée, on passe au choix du message, ce dernier doit être pertinent, attractif, clair et en accord avec votre cible (d’où l’importance de segmenter).

Un point important à ne pas négliger dans cette phase est l’objet du message, ce dernier doit obéir à des critères très précis pour éviter que le mail passe comme spam:

  • Proscrire les mots “gratuit” ou “crédit”
  • Éviter les points d’exclamations et les mots en majuscule

 

La forme

“Clair et précis” sont les deux mots les plus importants, l’internaute doit comprendre au premier coup d’oeil de quoi il s’agit. Pas besoin de s’attarder sur des explications exhaustives, parlez plutôt des bénéfices de votre offre, créez une urgence et faîtes appel aux émotions.

Le titre du message doit être identique à l’objet et afin d’assurer le destinataire, le champ expéditeur doit contenir le nom d’une entreprise ou d’une marque.

En tête du e-mail, il faut indiquer la provenance et insérer un lien de renvoi vers une page “miroir” pour une meilleure visualisation du message.

Sur le pied du e-mail : placez les mentions légales, les options de désabonnement et apportez une dimension sociale à votre message en invitant les clients à vous rejoindre sur les réseaux sociaux et à partager vos informations.

L’envoi / le routage

Afin de voir si l’e-mailing passe tous les filtres anti-spams, il doit être soumis à un test de pré-routage : c’est-à-dire l’envoyer vers une boîte mail test. Si le test est concluant : le message est prêt à être envoyé vers les adresses de la mailing liste (base de données). Toutefois, il faut faire attention au choix du moment pour l’envoi car il existe des heures et des jours pertinents pour le faire. Pour certains secteurs d’activités, il est recommandé de lancer les campagnes d’envoi le week-end, pour d’autres secteurs: c’est plutôt la semaine qui est à privilégier.

 

L’analyse du retour

Il faut être conscient qu’une campagne a un taux d’ouverture entre 10% et 20% et un taux de clics entre 2% et 3%.

Avec les informations en main, comme le nombre d’e-mails ouverts ou le nombre de clics, cela va permettre de démarrer une deuxième partie de la campagne marketing que sont les appels téléphoniques vers les prospects que semblent être intéressés par l’offre.

Dans cette optique, l’analyse des résultats obtenus permet de juger de l’efficacité de la campagne e-mailing (nombre de demandes de devis, de visites sur le site web ou si le volume d’achats a augmenté etc.) et d’identifier les points positifs ou ceux à revoir pour les prochaines campagnes.

L’équipe Serious Team 360°

526 personnes ont lu cet article… et l’ont partagé ! Vous aussi, partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>